Rechercher
  • Eric Dor

Vers une réconciliation du féminin et du masculin

Mis à jour : mai 15




Beaucoup d'entre nous observent que dans leur propre vie ou celle de leurs amis, de leurs connaissances, le "couple" est en difficulté...

difficultés de se comprendre, de s'écouter, de s'accueillir, de vivre ensemble...

Le schéma ancien de la relation a explosé ne laissant pour seule trace que des éclats éparses de souvenirs, se reflétant dans des morceaux abimés du miroir du passé.

Hommes et femmes, ébranlés par ce chaos, ne savent plus à quel saint se vouer !

Ils se réunissent, chacun de leur coté pour se "dire", sous la tente de l'incompréhension et du réconfort.


Masculin et féminin, meurtris par des siècles de souvenirs accrochés à notre personnalité, des siècles d'inconscience, d'irrespect, de violence, de vengeance, de peurs : le sang de nos coeurs et de nos corps a coulé longtemps sur l'autel de l'amour oublié...

Et tels des animaux blessés, nous allons claudiquant, le soir venu, pleurer dans la grotte interieure de ces émotions enfouies.

Laver nos âmes de ces souvenirs encore si présents.


Chacun, chacune, entreprend ce voyage capital et nécessaire d'accueil et de transformation.

La femme en moi et l'homme en moi cherchent à retrouver le dialogue, le lien, l'amour!


Je peux cacher au monde l'ensemble de mes blessures, de mes colères, de mes tristesses, mais soyons en sûr, dedans je sais!

Je sais tout!

Tout ce que j'ai fait ou oublié de faire, tout ce que j'ai vu ou oublié de voir... il est impossible de me mentir, d'imaginer pouvoir tromper mon féminin, d'imaginer pouvoir tromper mon masculin...

Voici le travail de la grotte : oser s'avouer, se regarder nu, affronter ses hontes, ses culpabilités, ses colères car tout ce qui n'est pas accueilli à l'interieur va se rejouer à l'extérieur...

Ce Féminin en moi qui attend tellement d'être écouté, entendu, soutenu, adoré...

Ce masculin en moi qui attend tellement d'être reconnu, respecté, aimé, honoré...


Pouvons nous, en soi, s'agenouiller au service de la vie, et demander pardon :

Pardon de t'avoir blessé !

Pardon de t'avoir trahi !

Pardon d'avoir douté!

Pardon de ne pas avoir su t'aimer, pardon mon amour de ne pas avoir su te voir !


Et oublier tout ce passé, ne pas attendre de preuve du changement, oser oublier, oser s'affranchir d'une mémoire qui ne résonne que les échos d'une vie séparée.

Oublier, pour oser recommencer à zéro, oser faire le "reset" qui peut tant effrayer notre égo, construit par cette histoire.

Il faut du courage pour oublier, il faut de l'engagement pour aimer à neuf, il faut de la disciple pour se rappeller souvent que tout ceci n'est qu'une illusion.


L'amour sortira triomphant!

Homme et Femme pourront enfin s'aimer, se célébrer, s'adorer, s'honorer, comme l'une des plus belles expressions de la vie!

2 vues

© 2020 par Eric DOR Créé avec Wix.com